La presse en parle


MÉLOPIE est une référence en matière d’apprentissage de la musique et de l’anglais aux enfants dès 3 ans. Nos méthodes sont des outils ludiques qui permettent à vos enfants d’apprendre en s’amusant ! Découvrez l’histoire de MÉLOPIE au travers de la presse. Depuis 1984, MÉLOPIE – autrefois appelé le Mini-Conservatoire-Amadeus – a été publiée dans les journaux les plus lus de France « Le Parisien », « Le Figaro », « Le Monde », ou plus connus chez les tout-petits « Babar », « Blaireau » ou encore « Pomme d’Api ». Bonne lecture !

Quelques citations …

FIGARO MADAME : « Destinés aux enfants de 3 à 8 ans, les cours ressemblent plus à des récréations où le solfège devient un jeu. Cent pour cent des élèves apprennent à lire et à écrire la musique. »

LE PARISIEN : « À 4 ans, Mozart composait son premier menuet … Sans arriver à égaler la performance du petit prodige, votre enfant peut très bien se mettre au piano dès 3 ans. Et apprendre le solfège tout en s’amusant. À l’initiative de l’association Amadeus, le mini-conservatoire de Combs vient de naître. »

PARIS MATCH : « Les 3 à 6 ans découvrent à chaque séance un nouvel instrument illustré par une œuvre et un conte musical. La marionnette Mélopie leur facilite l’apprentissage du solfège et les encourage à effectuer des exercices de repérage des notes ».

LE RÉPUBLICAIN : « Un professeur est délégué chez cette maman-hôtesse pour apprendre aux petits le piano, le solfège, l’histoire de la musique par le jeu ‘coloriage, découpage, écoute de cassette). »

LA SEMAINE DE BABAR : « Musique, les mini-conservatoires Amadeus. Ils sont faits pour les enfants de 3 à 8 ans qui veulent apprendre la musique et jouer d’un instrument. Et ils sont très bien faits! »

POMME D’API PARENT : « Les mini-conservatoires Amadeus veulent donner le goût de la musique aux enfants de 3 à 6 ans (…) Dans un mini-conservatoire Amadeus, on découvre le plaisir d’écouter et l’envie d’apprendre (…) Tout se passe avec un cahier d’activités par séance et par enfants, des cassettes, des jeux, une portée géante, une marionnette et bien sûr le professeur de musique. Son rôle est de présenter une notion de solfège et de faire passer ensuite tour à tour chaque enfant au piano, pour 10 minutes de cours.Pendant ce temps, avec le reste du groupe, la maman dirige des exercices de solfège à l’aide du petit cahier d’activités, puis présente un instrument et une œuvre dans laquelle cet instrument est très présent. »

BLAIREAU MAGAZINE : « Écouter de la musique, apprendre à jouer d’un instrument procure des bonheurs incomparables (…) La clef du démarrage des enfants, c’est que le groupe l’apprentissage du solfège uniquement par des jeux. Chaque note est un personnage marionnette avec une personnalité bien marquée : un mini-théâtre matérialise la portée et met en scène les notes, en couple d’abord puis à plusieurs. Comme pour un enfant, faire de la musique c’est jouer d’un instrument, chacun tout à tour applique l’histoire au piano. Dans un deuxième temps, un travail graphique de coloriage des personnages-notes aide à leur mémorisation ».

APPLE MAGAZINE : « Le Mini Conservatoire Amadeus a pour vocation d’offrir une éducation musicale attractive aux enfants (…) chaque semaine, un journal illustré de 12 pages – 24 pages à présent – reprend les sujets du cours : solfège, histoire de la musique. »

VILLE FONTENAY : « Il propose des cours de musique pour les enfants d’âge maternelle (…) Ils apprennent, par le jeu, à l’aide de cahiers récréatifs (collage, coloriage …) et de cassettes, le solfège, le piano et l’histoire de la musique, avec des professeurs qualifiés. »

SURY LE COMTAL : (…) Cette méthode qui a pour but d’apprendre le solfège, le piano et l’histoire de la musique (…) il trouvera coloriage, découpage. La notion de solfège est introduite par un jeu. Le cours de piano est individuel. L’audition d’une œuvre célèbre du répertoire classique est proposée aux enfants. Chaque thème est représenté par un personnage et un instrument qu’ils apprennent à reconnaître. »

VIVA : « La vedette du cours c’est Mélopie, la marionnette ! Elle a une maison qui a un nom : la portée. Mélopie mord les lignes, va dans tous les sens et chante. Elle montre les notes sur sa maison en fil et moi, je les joue avec deux mains au piano ».

COURRIER DE L’OUEST : « Se familiariser avec le piano, apprendre en même temps les bases du solfège, tout ça en s’amusant ? C’est l’intention du mini-conservatoire Amadeus qui cherche à amener les enfants de 4 à 8 ans à un véritable apprentissage de la musique grâce à une méthode appelée Mélopie ».

DERNIÈRES NOUVELLES D’ALSACE : « Depuis décembre dernier, Sélestat a son mini-conservatoire « Amadeus », une méthode dont la spécificité est de proposer un triple programme : apprendre le solfège, jouer du piano et découvrir les compositeurs et les instruments (…) Ils se retrouvent le lundi et le mercredi chez une maman pour apprendre à jouer du piano, lire et écrire la musique en s’amusant (…) Elle introduit une notion de solfège d’abord par une chanson puis par des jeux de marionnettes ».

Répondre